Que veut dire ripou
| |

Que veut dire ripou ?

Ripou : Quand le verlan s’attaque à la corruption

Définition de ripou:

Ripou, un mot d’argot court et cinglant, s’est imposé dans le langage courant pour désigner un policier corrompu. Issu du verlan, ce terme s’est décliné en une variété d’utilisations, illustrant la subversion du langage et la critique des institutions.

Origine et étymologie:

Il est apparu dans les années 1970, dérivé du mot « pourri » inversé selon le principe du verlan. Ce procédé de création de mots d’argot est particulièrement fréquent dans les banlieues et les milieux populaires.

Signification et nuances:

Ce mot d’argot désigne généralement un policier qui abuse de son pouvoir et s’engage dans des pratiques illégales, comme la corruption, le racket ou le trafic d’influence. Il peut être utilisé de manière neutre, informative, voire accusatrice, selon le contexte et l’intonation.
Le mot peut également se charger de connotations plus spécifiques:

  • Malhonnête: « C’est un ripou, il arnaque les gens. »
  • Vieux: « C’est un vieux ripou, il est à la retraite depuis des années. »
  • Dangereux: « Ce ripou est armé, il faut faire gaffe. »
  • Origines du mot en verlan « meuch »

    Découvrez le mot d’argot « meuch » ?

    Que veut dire meuch ?

    Utilisation:

    Ce mot en verlan s’utilise principalement à l’oral, dans un registre familier et informel. Il est souvent employé dans les banlieues, dans le milieu du rap et de la culture urbaine.

    Formes dérivées:

    Le mot « ripou » a donné naissance à quelques formes dérivées:

  • Ripoux: pluriel de « ripou »
  • Ripouiller: agir comme un « ripou »
  • Ripouland: un monde où les « ripous » sont nombreux
  • Un mot à double tranchant:

    L’utilisation du mot « ripou » peut être problématique en raison de ses connotations négatives et accusatrices. Il est important de l’utiliser avec discernement et de tenir compte du contexte.

    Conclusion:

    « Ripou » est un mot d’argot fascinant qui révèle la face sombre de la société et la défiance envers les institutions. Sa compréhension nécessite une attention particulière au contexte et à l’intention de l’utilisateur.

    Publications similaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *