Médecin en argot
|

Médecin en argot (10 mots)

Cher lecteur, vous êtes-vous déjà demandé comment dire Médecin en argot ? Que ce soit pour rire avec des amis, ou simplement pour le plaisir d’enrichir votre vocabulaire argotique, jetez un œil à cette liste rare que nous avons préparée pour donner un nom un peu moins formel à votre médecin, alors asseyez-vous, détendez-vous et profitez du voyage linguistique !

Mots D’argot pour « Médecin »

Toubib :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Un terme français populaire et largement utilisé pour désigner un médecin. Ce mot provient de l’arabe « ṭabīb » qui signifie aussi « médecin ».
  • Exemple : « J’ai un rendez-vous avec le toubib demain matin. »

Charlatan :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Utilisé de manière humoristique, un « charlatan » désignait à l’origine les faux médecins dans les foires, proposant des remèdes miracles. De nos jours, il est utilisé avec une connotation négative pour les médecins considérés comme incompétents ou malhonnêtes.
  • Exemple : « Faites attention à ce charlatan, il a la réputation de faire de mauvais diagnostics. »

Branche cassée :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Terme d’argot provenant du Nord de la France, une « branche cassée » désigne un médecin, faisant référence à la canne traditionnellement associée à ce métier.
  • Exemple : « La branche cassée du village a de quoi faire avec l’épidémie de grippe. »

Rebouteux :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : En Bretagne, un « rebouteux » est une personne qui traite les douleurs et les maladies par des manipulations ou des pratiques traditionnelles, souvent sans diplôme médical reconnu. Il ne s’agit pas strictement d’un médecin, mais le terme est utilisé dans le même contexte.
  • Exemple : « Si le médecin ne peut pas aider, peut-être que le rebouteux du coin pourra. »

Guérisseur :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Dans certaines régions rurales, le « guérisseur » est une personne qui, souvent sans formation médicale officielle, utilise des remèdes traditionnels pour traiter divers maux. Bien que ce ne soit pas strictement un « médecin », il sert une fonction similaire dans ces communautés.
  • Exemple : « Mon grand-père se méfie toujours des médecins modernes, il préfère consulter le guérisseur du village. »

Infirmier en argot (14 synonymes)

Découvrez les mots en argot pour désigner un Infirmier

Mots d’argot pour Infirmier

Mézigue :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Terme argotique de Paris, « mézigue » est une déformation du mot médecin. Utilisé de manière humoristique ou familière.
  • Exemple : « Je vais chez le mézigue pour mon mal de tête. »

Esculape :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Le terme « esculape » est parfois utilisé en Occitanie pour désigner un médecin. C’est une référence à Asclépios (Esculape en latin), le dieu de la médecine dans la mythologie grecque.
  • Exemple : « Je dois prendre rendez-vous avec l’esculape pour mon bilan annuel. »

La Blouse Blanche :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Dans le jargon de la région lyonnaise, « la blouse blanche » est un terme informel utilisé pour désigner un médecin, en référence à la tenue traditionnelle des praticiens.
  • Exemple : « La blouse blanche m’a donné de nouvelles prescriptions pour ma tension. »

Barbier :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : En Normandie, le « barbier » était autrefois un professionnel de santé qui, en plus de couper les cheveux et de raser la barbe, effectuait des interventions chirurgicales mineures. Bien que cette pratique soit obsolète, le terme peut parfois être utilisé de manière humoristique pour désigner un médecin.
  • Exemple : « Je vais chez le barbier, j’ai encore cette douleur à l’épaule. »

Racle :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : En région Bretagne, « racle » est une expression familière parfois utilisée pour désigner un médecin, souvent de manière humoristique.
  • Exemple : « Faut que j’aille voir la racle, j’ai une toux qui ne passe pas. »

Conclusion :

Vous pouvez maintenant étonner vos amis et votre famille avec votre nouvelle connaissance de l’argot français pour « médecin ».
Que vous soyez en train de parler de votre dernier rendez-vous avec le « toubib », ou que vous racontiez une anecdote sur un « rebouteux », vous avez désormais plus de façons de parler des médecins. N’oubliez pas, ces termes sont à utiliser avec précaution, et toujours avec un sourire.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *