Maçon en argot
|

Maçon en argot (14 mots)

Lorsque nous pensons aux maçons, nous imaginons généralement des ouvriers construisant des murs ou des bâtiments, avec leur chapeau et leur truelle à la main. Mais, saviez-vous que ces artisans avaient aussi leurs propres surnoms, selon les régions et les cultures ? Certains de ces surnoms sont amusants, d’autres un peu plus sérieux, mais tous reflètent l’importance et le respect que nous avons pour ces artisans. Jetons un coup d’œil à ces surnoms pour maçon en argot!

Mots D’argot pour « Maçon »

Batisseur :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Un terme qui signifie littéralement « constructeur », souvent utilisé pour désigner un maçon en raison de son rôle de constructeur.
  • Exemple : « C’est un bâtisseur expérimenté, il a déjà construit plusieurs maisons. »

Briqueteur :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Terme utilisé pour désigner un maçon spécialisé dans la pose de briques.
  • Exemple : « Il est briqueteur de profession et a travaillé sur de nombreux grands projets. »

Caillouteux :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Utilisé principalement en Normandie pour désigner un maçon.
  • Exemple : « Le caillouteux du village vient de terminer la rénovation de la vieille église. »

Empierreur :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Terme traditionnel désignant un maçon, en particulier celui qui travaille avec des pierres.
  • Exemple : « L’empierreur a fait un travail exceptionnel sur cette cheminée. »

Parpaignard :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Terme d’argot du Sud-Ouest de la France pour désigner un maçon.
  • Exemple : « Ce parpaignard sait vraiment comment construire un mur solide ! »

Pierrot :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Surnom affectueux pour un maçon, utilisé parfois dans le Nord de la France.
  • Exemple : « Pierrot a fait tout le travail de maçonnerie pour notre nouvelle extension. »

Tailleur de pierre :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Désigne un maçon spécialisé dans la taille et la mise en forme des pierres pour la construction.
  • Exemple : « Le tailleur de pierre a sculpté ces motifs incroyables à la main. »

Pompier en argot (8 mots)

Découvrez comment désigner un Pompier en argot

synonymes en argot pour pompier

Truelliste :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Terme désignant un maçon, faisant référence à la truelle, outil emblématique de la maçonnerie.
  • Exemple : « Le truelliste a su réparer le mur en un rien de temps. »

Bougnat:

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Terme faisant référence aux Auvergnats et Limousins venus à Paris pour travailler, notamment dans la maçonnerie.
  • Exemple : « Mon grand-père était un bougnat; il a construit de nombreux bâtiments à Paris. »

Parpaignard:

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Terme du Sud-Ouest de la France pour désigner un maçon.
  • Exemple : « Le parpaignard a fait un travail incroyable sur cette maison. »

Pierreux:

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Terme traditionnel pour désigner un maçon.
  • Exemple : « Les pierreux de mon village sont réputés pour leur expertise. »

Batisseux:

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Variation de « Batisseur », désignant un maçon.
  • Exemple : « Ce batisseux est l’un des meilleurs de la région. »

Empailleur:

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Terme pour désigner un maçon spécialisé dans la construction de maisons en paille.
  • Exemple : « L’empailleur a construit une maison éco-responsable magnifique. »

Cimentier:

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Maçon spécialisé dans le travail avec du ciment.
  • Exemple : « Pour cette construction, nous avons besoin d’un bon cimentier. »

Conclusion :

La maçonnerie est un métier ancestral, et chaque région a ses propres termes pour désigner ces artisans. Que vous les appeliez « batisseurs », « parpaignards » ou « truellistes », ces professionnels sont les piliers de nos villes et villages. Ils construisent les murs, les maisons et les monuments qui façonnent notre paysage quotidien. Alors, la prochaine fois que vous croiserez un maçon, n’hésitez pas à le saluer avec l’un de ces surnoms ! Et si vous avez d’autres termes régionaux pour désigner ces artisans, partagez-les ! Après tout, la langue est aussi vivante que les villes qu’ils construisent.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *