le renard et les raisins
|

Le Renard et les Raisins en Argot

Y avait ce renard, un type malin et plutôt rusé, qui se baladait dans la campagne à la recherche d’un casse-croûte. Il tombe sur une vigne, et là, il voit des grappes de raisins juteux, accrochés bien haut. Les raisins avaient l’air sucrés, bien mûrs, juste parfaits pour caler sa dalle.

le renard et les raisins

Le renard, il commence à sauter pour choper les raisins, mais nada, il n’arrive pas à les atteindre. Il essaie une fois, deux fois, dix fois, mais rien à faire, c’est comme s’ils se foutaient de sa gueule. À chaque saut, il s’épuise un peu plus, et les raisins semblent toujours plus haut.

Des contes de fée en argot

Racontez des contes de fée autrement

Le Petit Poucet en Argot

Finalement, après s’être donné à fond sans succès, le renard recule, se pose, et lâche avec un air détaché : « Bah, de toute façon, ils avaient l’air tous pourris ces raisins. Sûrement trop acides pour mon goût. Pas envie de me choper une crise de foie pour ça. »

Et le voilà qui se barre, faisant genre que ça ne lui fait ni chaud ni froid, alors qu’au fond, il est vénère de pas avoir réussi à les choper.

Moralité de l’histoire : C’est facile de cracher sur ce qu’on peut pas avoir, de faire le fier et de dire qu’on en voulait pas vraiment. Mais la vraie leçon, c’est peut-être d’apprendre à reconnaître ses limites et à ne pas dénigrer ce qui nous échappe.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *