Le Rat de ville et le Rat des champs
|

« Le Rat de ville et le Rat des champs » Histoire en Argot

Y’avait ce Rat des champs, un type simple, qui kiffait sa life tranquille à la campagne. Un jour, son pote, le Rat de ville, un vrai citadin, débarque en mode visite surprise. Le Rat des champs, tout content, lui sort le peu qu’il a : quelques grains et de l’eau fraîche. Mais le Rat de ville, habitué au luxe, peut pas s’empêcher de rigoler : « C’est ça ta bouffe ? Viens en ville, frère, je vais te montrer ce que c’est, la vraie vie. »

Le Rat de ville et le Rat des champs
Le Rat des champs, intrigué, suit son pote en ville. Arrivés dans un appart de ouf, le Rat de ville lui montre le festin : fromage, gâteaux, fruits… Le Rat des champs n’en croit pas ses yeux, il se dit qu’il a raté sa vie à grignoter des radis.

Mais alors qu’ils sont en plein festin, BAM, la lumière s’allume, des pas lourds se rapprochent. Les deux rats se carapatent, évitant de justesse le balai de la ménagère et le chat affamé. Le Rat des champs, le cœur dans les pattes, comprend que ce festin vient avec son lot de risques.

Des contes de fée en argot

Racontez des contes de fée autrement

Le Lion et le Rat en Argot

Une fois en sécurité, il dit au Rat de ville : « Écoute, c’est sympa ta vie de luxe, mais si c’est pour flipper de me faire chopper à chaque bouchée, très peu pour moi. Je préfère mes grains tranquilles et dormir sur mes deux oreilles. »

Et le voilà qui se barre, laissant le Rat de ville à ses aventures urbaines.

Moralité de l’histoire : Chacun son truc, mais parfois, la simplicité et la paix, ça vaut tous les festins du monde. Pas besoin de strass et de paillettes pour être heureux, surtout si ça te coûte ta tranquillité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *