Le Héron
|

Le Héron Fable en Argot

Dans un coin tranquille, près de la flotte, vivait un Héron, un oiseau avec un long cou, qui se la jouait solo. Ce gars-là, il était tellement difficile sur la bouffe, un vrai gourmet, qu’il refusait tout ce qui passait à portée de bec si ça matchait pas avec ses goûts de luxe.

Le Héron

Un jour, la faim commence à le titiller, mais monsieur fait le difficile. Il voit passer des tas de poissons, mais à chaque fois, il trouve un truc à redire : « Trop petit », « Pas assez dodu », « Ça a l’air fade »… Bref, jamais content. Il attend le plat parfait, le mets d’exception qui ferait frétiller ses papilles.

Les heures passent, le soleil commence à se coucher, et notre Héron, il a toujours pas croqué à un seul poisson. Il commence sérieusement à regretter ses choix, parce que maintenant, y’a plus rien qui nage à l’horizon, et son estomac, il fait la gueule.

Des contes de fée en argot

Racontez des contes de fée autrement

Le Petit Chaperon Rouge en Argot

Finalement, le Héron capte que ses exigences l’ont mis dans la mouise. Il aurait pu se régaler s’il n’avait pas été aussi snob. Maintenant, il doit se coucher avec le ventre vide, en se disant qu’un petit poisson dans le bec vaut mieux que le rêve d’un festin qui n’arrive jamais.

Moralité de l’histoire : Être trop difficile peut te laisser sur la touche, surtout quand la vie te file des occasions de te satisfaire. Faut pas cracher sur la simplicité, parfois ça sauve la mise.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *