Comment désigner un épicier en argot
|

Comment désigner un épicier en argot ?

Parfois, aller chez l’épicier peut ressembler à une aventure exotique, surtout si vous cherchez à impressionner avec votre connaissance de l’argot local. Que vous soyez un habitué du quartier ou un visiteur cherchant à s’intégrer, connaître quelques synonymes branchés pour « épicier » peut s’avérer utile. Voici une liste de mots d’argot pour « épicier » qui pourrait pimenter vos courses et vous aider à naviguer dans les marchés avec aisance.

Mots D’argot pour Épicier

1. Astiquier :

Signification :

  • (Nom Commun) : Un terme argotique amusant pour désigner un épicier, souvent utilisé pour souligner la propreté ou l’organisation du magasin.
  • Exemple : « Je vais chez l’astiquier du coin pour chercher des épices. »

2. Commodier :

Signification :

  • (Nom Commun) : Un mot d’argot dérivé de « commodités », utilisé pour désigner un épicier en insistant sur la variété des produits disponibles.
  • Exemple : « Le commodier de la rue principale a toujours tout ce dont on a besoin ! »

3. Fourgueur :

Signification :

  • (Nom Commun) : Terme parfois utilisé pour désigner un épicier, insinuant qu’il vend des produits variés et parfois inattendus.
  • Exemple : « Je passe chez le fourgueur pour voir s’il a reçu de nouveaux arrivages. »

4. Marchand de couleurs :

Signification :

  • (Nom Commun) : Vieux terme argotique, utilisé principalement à Paris, pour désigner un épicier, en référence à la diversité des produits colorés vendus, comme les épices et les fruits.
  • Exemple : « Le marchand de couleurs du marché aux fleurs est réputé pour ses herbes aromatiques. »

marchand de fruits et légumes en argot

Découvrez les mots en argot synonymes de marchand de fruits et légumes

Mots d’argot pour désigner « un marchand de fruits et légumes »

5. Boutiquier :

Signification :

  • (Nom Commun) : Terme familièrement utilisé pour désigner un épicier, mettant en avant le caractère petit et local de la boutique.
  • Exemple : « Je vais faire un saut chez le boutiquier pour prendre du lait et du pain. »

6. Crémier :

Signification :

  • (Nom Commun) : Bien que traditionnellement utilisé pour désigner un vendeur de produits laitiers, ce terme peut aussi être employé dans un sens plus large pour parler d’un épicier, surtout dans les régions rurales.
  • Exemple : « Mon crémier a aussi une belle sélection de fruits et légumes. »

7. Provisoire :

Signification :

  • (Nom Commun) : Dérivé de « provisions », utilisé pour désigner un épicier en insistant sur le rôle essentiel de la boutique dans l’approvisionnement quotidien des ménages.
  • Exemple : « Je descends chez le provisoire pour chercher de quoi préparer le dîner. »

8. Vivrier :

Signification :

  • (Nom Commun) : Argot pour épicier, souvent utilisé pour souligner la vente de produits essentiels pour la vie quotidienne, comme les aliments de base.
  • Exemple : « Le vivrier du coin est toujours ouvert, même les jours fériés! »

Conclusion :

Comme vous pouvez le voir, l’argot français est riche et varié, et ces termes pour « épicier » ajoutent une touche de couleur locale à vos interactions quotidiennes.
Que vous soyez en quête de nouveauté ou simplement curieux de la langue, utiliser ces mots peut enrichir vos expériences et vos dialogues.
Si vous avez des termes similaires de votre région, ou même des expressions inhabituelles pour désigner votre épicier local, n’hésitez pas à les partager.
Ils pourraient enrichir la prochaine édition de notre glossaire argotique urbain!

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *