Cochon rn argot
|

Cochon en argot (10 synonymes)

L’imagination des Francophones en matière d’argot pour désigner le cochon est aussi riche que variée. D’un bout à l’autre de la francophonie, les expressions colorées ne manquent pas pour parler de cet animal.
Prêt pour un tour d’horizon argotique ? C’est parti !

Mots D’argot pour Cochon

Bidoche :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Terme affectueux pour désigner un cochon, souvent en référence à sa chair.
  • Exemple : « Ce bidoche semble vraiment dodu. »

Goret :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Désigne un jeune cochon. Un classique indémodable.
  • Exemple : « Les gorets sont en train de jouer dans la boue. »

Lardon :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Terme affectueux pour un petit cochon ou un porcelet.
  • Exemple : « Regarde ce petit lardon courir après sa mère ! »

Marci :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Terme utilisé en Picardie pour désigner un cochon.
  • Exemple : « Le marci de Jean est le plus gros du village. »

Pourceau :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Ancien terme pour désigner un cochon.
  • Exemple : « Le fermier a vendu son pourceau au marché. »

Cochard :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Terme utilisé pour désigner un cochon, en référence à sa gourmandise et sa corpulence.
  • Exemple : « Ce cochard a encore mangé toutes les pommes de terre! »

Grugru :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Terme utilisé en Normandie pour désigner un cochon.
  • Exemple : « Mon père a vendu le grugru au marché ce matin. »

Pataud :

Signification :

  • ( Nom Commun ) : Terme utilisé en Bretagne pour désigner un cochon, en raison de ses grosses pattes.
  • Exemple : « Le pataud d’Yvon s’est encore roulé dans la boue. »

Conclusion :

La diversité des termes argotiques pour parler du cochon illustre bien la créativité linguistique des Francophones. Du « lardon » espiègle au « cochard » insatiable, chaque expression porte en elle un peu de l’histoire et de la culture de sa région d’origine. Curieux d’en apprendre davantage ou de partager vos propres expressions locales ? La porte est grande ouverte pour enrichir encore cette collection pittoresque de la langue française !

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *